Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Communication: pourquoi parler est si difficile?

Ce serait facile si la conversation ne servait qu’à transmettre des informations, cependant la fonction de la parole est d’abord relationnelle.

Difficultés à vous affirmer, pas assez à l’écoute, trop colérique, du mal à vous faire respecter…

Toutes ces choses vous empêche d’avoir des relations satisfaisantes avec les autres.

Parler vrai

Vous aimeriez tellement pouvoir le faire, surtout avec vos proches.

Pourquoi n’arrivez-vous pas à dire clairement ce que vous ressentez?

Il est difficile de parler à ceux qu’on aime pour plusieurs raisons.

La principale est votre inconscient. Cette sombre force qui cherche à vous tromper sur la cause réelle de vos faits et gestes.

De là, peu de gens arrivent à s’exprimer lorsque qu’is sont frustrés, vexés ou attaqués dans leur amour-propre.

D’autre part, vous êtes perçu d’une façon qui n’est sûrement pas ce que vous êtes réellement.

C’est soit un problème de connaissance de soi ou de communication.

Il faut donc essayer de vous affirmer sans peur d’être juger.

Vous susciterez alors des réactions différentes de la part d’autrui et ce que vous direz sera pris en compte.

Introspection

Réfléchissez à la manière dont les gens se sont comportés avec l’enfant que vous avez été.

Sans cela il sera difficile de savoir comment vous vous comportez avec les autres.

Votre enfance influence en quelques sortes votre comportement.

Résoudre les conflits

Conflit
Conflit

Trop souvent, la parole cache l’essentiel. 

Vous allez parler de tout et de rien pour éviter le silence qui trahirait votre ressenti au sujet d’une situation délicate.

C’est la peur d’aborder un sujet qui fâche.

Vous confronter aux autres par peur de l’échec, d’être envahi par vos émotions, de perdre une relation, de ne pas arriver à sentir vos réels besoins… Sont les raisons pour lesquelles vous préférez vous taire et subir.

Il y a des risques à éviter les conflits:

Si un problème n’est pas résolu, il reviendra sempiternellement.

Cela affecte votre autonomie et votre « puissance personnelle », car choisir de s’écraser, c’est admettre que l’autre est supérieur.

Vous perdez donc confiance en vos idées et en votre potentiel.

Ne pas dire les choses se répercutent inévitablement sur votre physique.

D’où les maladies, les tensions, la fatigue, les traumatismes dû au refoulement de vos émotions.

Une amertume permanente peut se mettre alors en place à cause des frustrations, des rancunes et de la colère.

Cela conduit à des envies de vengeance, à de la haine vis à vis d’autrui et au dégoût de soi.

En somme, crever les abcès est indispensable à notre bien-être général.

La règle d’or d’une communication saine

Il est primordial dans vos relations, d’écouter et de respecter les gens pour ce qu’ils sont et non pour ce que vous voudriez qu’ils soient.

Comment y arriver?

Vous devez accepter les différences en sachant qu’une personne ne se résume pas à ce qu’elle dit.

Il est primordial de savoir à qui vous parlez et de vous adaptez à la discussion en particulier.

Savoir parler, c’est d’abord savoir écouter, être attentifs aux réactions des autres pour ajuster vos dires en fonction de leurs attentes, de leur disponibilité et de leurs émotions.

Changer votre mode de communication

Lorsque vous exprimez votre point de vue, privilégiez l’affirmation à la négation.

Le but est de sortir d’un type de relation se trouvant entre l’accusation (on ne me donne pas l’occasion de changer) et l’auto-accusation (je suis trop timide).

Soyez responsable!!

Marie

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à liker, partager, commenter…

À lire également:

La spiritualité: l’éveil de la conscience

Le leadership c’est quoi?

Les six clés de la confiance en soi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *